samedi 16 juin 2018

Deux soeurs, 9 juin 2018.









T'es doux comme une fin de journée d'été.

Cécile : robe La Redoute, sandales Geox, sac et ceinture vintage.
Claire : robe achetée en Corée, sandales Jonak, lunettes Komono, pochette Soeur.

dimanche 3 juin 2018

Cahier n° 4, pages 54 à 57.





Senses. Le cinquième sens, goûter. Goûter quoi ? La liberté ? Le désir ? La noirceur de la dernière partie m'a surprise, je ne te le cache pas. Dévoiler son âme et constater que l'autre n'a jamais pu l'appréhender. Prendre des décisions. Arrêter de se mentir, parfois. Ces couples sont fascinants. 

Et, surtout, j'étais prête à le voir, ce dernier film, même si le timing était particulièrement interpellant.

lundi 21 mai 2018

Paris 15, 18 mai 2018.







Je n'ai même pas pris la peine de détourner son attention en lui donnant une petite gauche, comme on me l'a appris. Je n'ai laissé aucune ouverture, aucune possibilité de défense. J'ai attaqué direct, une bonne droite dans la face. Aucune chance de se relever. Victoire au premier round par KO, son corps gît au sol. 

Et j'en suis là à me demander ce qui a bien pu se passer.

Veste et pantalon COS, pull & Other Stories, sac création Mary, lunettes Komono, bague Quarry et chaussures compensées Clergerie.

dimanche 13 mai 2018

Paris, rue de Charonne, 28 avril 2018.





Ta chanson m'a donné envie de poésie. J'observe les longs cheveux de cette fille sur son vélo, ils volent au vent. Je m'engouffre dans le métro, pas qui claquent, je croise des regards, je pense que je souris bizarrement.

Blazer Uniqlo, blouse Sessùn, pantalon Nicholson & Nicholson, chaussettes Arket, sandales Jonak, sac COS.

mardi 8 mai 2018

dimanche 6 mai 2018

Santa Barbara, avril 2018.






Se sentir complètement dingue, comme si je m'étais perdue en cours de route. Avoir toujours l'impression de s'observer d'en haut. Et ne pas savoir s'il faut rire ou pleurer.

Veste Sessùn, pantalon Zara, top Monoprix, lunettes Komono.